Compagnie Pater patriae

Compagnie médiévale XIIe et XIIIe siècle.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

blague médiévale

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 blague médiévale le Lun 2 Avr - 19:54

Invité


Invité

2 Re: blague médiévale le Mar 3 Avr - 18:23

Forest Alexis

avatar
Admin en second
terrible o_o, j'adore se genre de culture, si...si...instructive !


_________________
" Le chevalier du Christ donne la mort en toute sécurité et la reçoit dans une sécurité plus grande encore. Lors donc qu'il tue un malfaiteur, il n'est point homicide mais Malicide. La mort qu'il donne est le profit de Jésus-Christ, et celle qu'il reçoit, le sien propre. "
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: blague médiévale le Mar 3 Avr - 21:33

Invité


Invité
C'était une connerie...

Tout le monde a reçu un jour un beau diaporama prétendant remonter aux origines de telle ou telle expression. Le problème, c'est que ces étymologies sont le plus souvent fantaisistes. Petite revue de détail.

Coûter/valoir la peau des couilles/fesses
Cette expression serait la déformation de "l'appeau d'Ecouille" ou de "l'appeau d'Ephèse". Mais c'est un vieux canular de potaches - la vérité est beaucoup plus triviale. Il suffit pour s'en persuader de consulter un des rares sites (Expressio) ayant relayé la véritable origine de l'expression ou de se pencher, comme nous l'avons fait, sur des ouvrages de référence en la matière.

Et que nous ont appris ces vénérables grimoires ?

D'abord que l'expression n'apparaît qu'à la fin du XIXème, sous la plumed'Alphonse Allais notamment (en 1897), et sous une forme raccourcie : "coûter la peau" (d'après le "Dictionnaire historique de la Langue Française"). Aucun lien avec un quelconque "appeau" donc, ni avec le Moyen-Age.

Ensuite qu'elle trouve sa forme étendue actuelle vers le milieu du XXème siècle. Ainsi, d'après le "Trésor de la Langue Française", l'expression "ça vaut la peau des fesses" est attestée dans un article du "Nouvel Observateur" du 12 janvier 1976. Claude Duneton et Sylvie Claval, les auteurs du "Bouquet des expressions imagées", l'ont retrouvée quant à eux sous la forme "ça coûte la peau des fesses" dans "Les Ruskoffs" de Cavanna, publié en 1979.

Cette extension de l'expression s'explique peut-être par contamination d'autres expressions comme "je vous attraperai par la peau du cul", qui se retrouve par exemple dans "Travelingue" de Marcel Aymé, publié en 1941 (d'après la deuxième édition du "Grand Robert"). A noter que ce type d'expression était déjà en usage du temps d'Alphonse Allais : on trouve la phrase "à moins que je vous prenne par la peau du cou" dans "L'Embrasseur", une histoire du recueil "A se tordre" publié en 1891.

4 Re: blague médiévale le Mer 4 Avr - 6:40

Forest Alexis

avatar
Admin en second
Dommage qu'il ne parle pas de "l'ironie" ^^...


_________________
" Le chevalier du Christ donne la mort en toute sécurité et la reçoit dans une sécurité plus grande encore. Lors donc qu'il tue un malfaiteur, il n'est point homicide mais Malicide. La mort qu'il donne est le profit de Jésus-Christ, et celle qu'il reçoit, le sien propre. "
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum